8.6 C
Bruxelles
mercredi, février 28, 2024
No menu items!

Les députés déplorent la mort de milliers de travailleurs migrants au Qatar avant la Coupe du monde 2022

À lire

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel,...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday.

Le Parlement déplore la mort de milliers de travailleurs migrants avant le coup d’envoi de la Coupe du monde 2022 de la FIFA au Qatar.

Le Parlement a adopté jeudi 24 novembre une résolution sur la situation des droits de l’homme au Qatar.

Les députés soulignent que l’État du Golfe a remporté le processus de candidature à la Coupe du monde de la Fédération Internationale de Football (FIFA) malgré des allégations crédibles de corruption. Ils déplorent la mort de milliers de travailleurs migrants, qui ont aidé le pays à préparer le tournoi, principalement dans le secteur de la construction, ainsi que de nombreux blessés.

Décrivant la corruption au sein de la FIFA comme « endémique, systémique et profondément enracinée », les députés déplorent également que le processus d’attribution de la Coupe du monde de football au Qatar en 2010 n’ait pas été transparent ni fait l’objet d’une évaluation des risques responsable. Ils soulignent que la FIFA a gravement porté atteinte à l’image et à l’intégrité du football mondial.

Le Parlement invite les pays de l’UE, en particulier ceux qui possèdent de grandes ligues nationales de football, comme l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne, à faire pression sur l’Union des Associations Européennes de Football (UEFA) et la FIFA afin de réformer fondamentalement cette dernière. Il s’agirait notamment d’introduire des procédures démocratiques et transparentes pour l’attribution des Coupes du monde de football et d’appliquer strictement les critères relatifs aux droits humains et à la durabilité pour les pays hôtes.

Afin de protéger les athlètes et les supporters et de mettre fin au « sportswashing », les événements sportifs internationaux ne devraient pas être attribués à des pays dans lesquels les droits fondamentaux et les droits humains sont transgressés, et où la violence sexiste systématique est répandue.

Toutes les victimes des préparatifs de la Coupe du monde devraient être indemnisées

Au Qatar, plus de 2 millions de ressortissants étrangers représentent 94% de la main-d’œuvre du pays. La résolution du Parlement salue le fait que, selon l’Organisation internationale du travail, le gouvernement qatari a remboursé 320 millions de dollars aux victimes d’abus salariaux par le biais du « Fonds de soutien et d’assurance des travailleurs ».

Les députés regrettent toutefois que de nombreux travailleurs et leurs familles aient été exclus de son champ d’application et demandent que le fonds soit étendu à toutes les personnes touchées depuis le début des travaux liés à la Coupe du monde de la FIFA, couvrant également les décès de travailleurs et d’autres violations des droits de l’homme.

Ils demandent également à la FIFA de contribuer à un programme complet de réparation pour les familles des travailleurs, en compensation des conditions auxquelles elles ont été soumises.

Des enquêtes complètes sont nécessaires

Reconnaissant l’importante contribution des travailleurs migrants à l’économie du Qatar et à la Coupe du monde de la FIFA 2022, le Parlement demande instamment aux autorités qataries de mener des enquêtes complètes sur les décès de travailleurs migrants dans le pays et d’indemniser les familles dans les cas où les travailleurs sont décédés en raison de leurs conditions de travail. Il soutient également les récents efforts du Qatar pour améliorer les conditions et les droits des travailleurs, soulevés par la communauté internationale, mais demande la mise en œuvre complète des réformes adoptées.

Les députés déplorent les abus perpétrés par les autorités du pays à l’encontre de la communauté LGBTQI+, notamment l’utilisation de lois nationales qui permettent de détenir provisoirement des personnes LGBTQI+ sans inculpation ni jugement pendant une période pouvant aller jusqu’à six mois. La résolution exhorte également le Qatar à renforcer les mesures en faveur de l’égalité des sexes, notamment en abolissant totalement la tutelle des femmes, tout en intensifiant les efforts visant à accroître la représentation des femmes sur le marché du travail formel.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel, State Secretary for Digitalisation in...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday. Welcoming Yulia...

L’île de Malte est-elle réellement un lieu de tolérance en pleine Méditerranée ?

Au milieu de la mer Méditerranée se dresse une petite nation insulaire, réputée pour ses châteaux imposants et ses légendes templières... Il...

Le Parlement approuve un soutien budgétaire clé pour l’Ukraine et l’UE

Les députés approuvent un financement à long terme pour l’Ukraine, la plateforme "Technologies stratégiques pour l’Europe" (STEP) et d’autres changements dans le...
- Advertisement -

More Articles Like This