8.6 C
Bruxelles
vendredi, juin 14, 2024
No menu items!

Le CESE célèbre le succès de l’initiative citoyenne «Fur Free Europe»

À lire

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du...

Le 20 septembre 2023, le Comité économique et social européen (CESE) a organisé un débat mettant en lumière les réalisations de l’initiative citoyenne européenne (ICE) « Une Europe sans fourrure ». À la base, l’initiative constitue un appel retentissant en faveur d’un continent sans fourrure, en faveur d’une interdiction totale de l’élevage d’animaux à fourrure et de la vente de produits en fourrure sur les marchés européens.

Les ICE « Europe sans fourrure » a recueilli le soutien d’un nombre incroyable de 1.5 million de citoyens européens, atteignant les seuils requis dans 18 États membres en moins de 10 mois. Ces chiffres reflètent les résultats de la Conférence sur l’avenir de l’Europe et de la dernière enquête Eurobaromètre spéciale, qui ont toutes deux clairement soutenu des normes plus élevées en matière de bien-être animal.

« L’engagement actuel de la Commission européenne à réviser la législation sur le bien-être animal au cours de son mandat actuel constitue une opportunité cruciale pour parvenir à une Europe sans fourrure », a insisté Elise Fleury, organisatrice de l’ICE et responsable de la campagne de l’Eurogroupe pour les animaux. Dans sa déclaration, elle a invité le CESE à approuver l’inclusion des deux interdictions dans la prochaine proposition de nouvelle législation sur le bien-être animal.

Tilly Metz, députée européenne et présidente de l’Intergroupe sur le bien-être et la conservation des animaux, a fait écho à ce sentiment : « Le succès rapide de l’ICE Fur Free Europe souligne la profonde préoccupation des citoyens à l’égard des animaux exploités et appelle à une action décisive de l’UE. « Les normes de bien-être animal ne suffiront pas dans ce cas. Il est grand temps de mettre fin à cette affaire cruelle et inutile. »

Le 12 octobre, l’ICE Fur Free Europe présentera son initiative lors d’une audition publique organisée par la commission de l’agriculture et du développement rural ainsi que du marché intérieur et de la protection des consommateurs du Parlement européen. Le CESE participera activement à cet événement pour étendre son soutien à l’initiative. Un prochain avis du CESE abordera également spécifiquement les nouvelles propositions sur le bien-être animal et les conditions de transport des animaux attendues de la Commission européenne d’ici fin 2023.

Le président du CESE, Oliver Röpke, a salué cette initiative réussie et a souligné: «Je souhaite revitaliser la participation active du CESE aux ICE et lui donner une scène démocratique pour influencer la législation de l’UE. Soyez assurés que le Comité économique et social européen suivra non seulement attentivement, mais aussi activement contribuer à de nouveaux développements sur ce sujet.

En tant que défenseur des droits de participation des citoyens et porte-parole de la société civile, le CESE a soutenu dès le début l’idée d’une initiative citoyenne, luttant pour un ensemble de règles simples et compréhensibles. Au fil des années, le Comité a joué un rôle central dans la promotion des ICE, en facilitant le réseautage entre les parties prenantes et en organisant des séminaires d’information et des événements annuels, tels que la Journée ECI. Elle joue également un rôle de premier plan dans la promotion de la coopération interinstitutionnelle entre les administrations compétentes de l’UE, agissant à la fois en tant que facilitateur pour les initiatives émergentes et en tant que mentor institutionnel pendant les phases d’évaluation de l’ICE.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Pour le secrétaire général de l’OTAN, un engagement pérenne de la part des Alliés est le plus court chemin vers la paix en Ukraine

Les ministres de la Défense se sont réunis jeudi 13 juin à Bruxelles pour achever la préparation...

Danuta Huebner: Europe will survive “Far-Right” Surge

Former EU commissioner and one of the EU parliament’s most senior deputies, Danuta Huebner, has predicted that “Europe will survive”, despite the startling rise...

Malawi : Un avion militaire transportant dix personnes porté disparu

D’intenses recherches sont en cours mardi au Malawi pour retrouver l’avion militaire qui transportait le vice-président du pays, et a disparu des...

Elections européennes 2024 : le Parti populaire européen de centre-droite en tête

Le Parti populaire européen (PPE) de centre-droit, qui devrait obtenir 191 sièges, est en tête des élections au Parlement européen (PE) de...

OTAN : Grâce à l’adhésion de la Suède, l’OTAN est plus forte et davantage en sécurité (Jens Stoltenberg)

Vendredi 7 juin 2024, à l'occasion de son premier déplacement en Suède depuis l'adhésion de ce pays à l'OTAN en mars, le...
- Advertisement -

More Articles Like This