8.6 C
Bruxelles
samedi, avril 20, 2024
No menu items!

Violations des droits humains en Chine, le Parlement a adopté une résolution

À lire

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du...

Le Parlement européen a adopté jeudi 18 janvier 2024 une résolutions sur la situation des droits humains en Chine.

Les députés demandent la libération immédiate et inconditionnelle de M. Ding Yuande et de tous les pratiquants du Falun Gong en Chine.

Ils condamnent fermement la persécution des pratiquants du Falun Gong et d’autres minorités, y compris les Ouïghours et les Tibétains par la République populaire de Chine (RPC).

Ils demandent à la RPC de mettre fin à la surveillance, au contrôle et à la suppression de la liberté religieuse au niveau national et transnational.

Les députés demandent à l’UE et à ses États membres de soutenir et de faciliter une enquête internationale sur la persécution du Falun Gong et de soulever la question de la persécution des minorités religieuses auprès des autorités chinoises.

Les États membres devraient suspendre les traités d’extradition avec la RPC, ajoutent les députés, et utiliser les régimes nationaux de sanctions et le régime global de sanctions de l’Union européenne en matière de droits humains à l’encontre de tous les auteurs et des entités qui contribuent à la persécution des pratiquants du Falun Gong en Chine et à l’étranger.

Les députés souhaitent également que les mesures de l’UE incluent les refus de visas, le gel des avoirs, l’expulsion des territoires de l’UE, les poursuites pénales, y compris sur la base de la compétence extraterritoriale, et l’ouverture d’accusations pénales internationales à l’encontre des auteurs.

Le texte a été adopté par un vote à main levée.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Arménie et l’Iran : une alliance qui pose questions

Quelques jours après l’attaque d’Israël par l’Iran, nombre de pays ont condamné cette attaque manquée contre des...

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, reçoit la plus haute distinction de la Belgique

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu vendredi à Bruxelles la plus haute distinction de la Belgique, le Grand...

L’Arménie accepte le retour « historique » de quatre villages à l’Azerbaïdjan (Aykhan Hajizada)

L’Arménie a accepté de restituer quatre villages à l’Azerbaïdjan, comme l’a annoncé vendredi le porte-parole du ministère azerbaïdjanais des Affaires étrangères,...

NATO : Le secrétaire général souligne le soutien de l’ alliance à l’Ukraine lors de la réunion du G7

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a souligné l’importance de renforcer le soutien à l’Ukraine lors de la réunion des ministres...

Horizon Europe : la Commission européenne va augmenter son financement pour 2024

La Commission européenne a adopté un amendement au programme de travail 2023-24 d’Horizon Europe, le programme de recherche et d’innovation de...
- Advertisement -

More Articles Like This