8.6 C
Bruxelles
vendredi, janvier 22, 2021
No menu items!

L’Allemagne et la Chine s’engagent à soutenir le multilatéralisme

À lire

La Chine suspend les vols entre Paris et Tianjin

Cette suspension est applicable à compter du 25 janvier. Elle survient après la découverte de cinq cas...

Le secrétaire général de l’OTAN félicite le président Joe Biden à l’occasion de son investiture

Au nom de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, j’adresse toutes mes félicitations à Joe Biden, devenu...

Sahel, Corne de l’Afrique…: comment la présence militaire américaine peut-elle évoluer?

Basé à Stuttgart, Africom, le commandement pour l'Afrique, dispose de plus de 6 000 hommes. Cette opération...

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier et le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi, en visite en Allemagne, se sont rencontrés mardi à Berlin et ont promis que l’Allemagne et la Chine s’en tiendraient au multilatéralisme dans les affaires internationales et renforceraient les relations bilatérales.

M. Steinmeier a souligné que l’Allemagne avait toujours accordé une grande importance à ses relations avec la Chine, et qu’elle était disposée à maintenir des relations plus étroites et plus durables avec la Chine, ce qui était particulièrement nécessaire dans le contexte de la situation internationale tendue qui prévalait actuellement.

L’Allemagne réaffirme son adhésion au principe d’une seule Chine, ainsi que sa position en faveur du multilatéralisme dans les affaires internationales, a déclaré le président, ajoutant que l’Allemagne était en désaccord avec le concept du prétendu « découplage », et qu’elle ne souhaitait pas que le monde soit divisé par une opposition des uns contre les autres.

M. Wang a déclaré que sa visite en Allemagne et en Europe, à l’heure où la prévention et le contrôle du COVID-19 étaient devenus des pratiques constantes, montrait combien la Chine appréciait ses relatons avec l’Allemagne et l’Europe.

La Chine est prête à travailler avec l’Allemagne et l’Union européenne afin de se préparer à l’ordre du jour important pour la phase suivante, s’engageant d’un côté à renforcer la coopération internationale contre le coronavirus, par exemple dans le développement et la mise en service de vaccins, afin de surmonter la pandémie ; et d’un autre côté, à soutenir et à mettre en pratique le multilatéralisme et à s’opposer à l’intimidation unilatérale, à préserver les normes fondamentales régissant les relations internationales ainsi que l’équité et la justice internationales, a fait valoir M. Wang.

Les deux parties ont également échangé des opinions sur la situation internationale actuelle, sur la coopération sino-allemande et sur d’autres questions d’intérêt commun.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Chine suspend les vols entre Paris et Tianjin

Cette suspension est applicable à compter du 25 janvier. Elle survient après la découverte de cinq cas...

Le secrétaire général de l’OTAN félicite le président Joe Biden à l’occasion de son investiture

Au nom de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord, j’adresse toutes mes félicitations à Joe Biden, devenu le 46e président des États-Unis,...

Sahel, Corne de l’Afrique…: comment la présence militaire américaine peut-elle évoluer?

Basé à Stuttgart, Africom, le commandement pour l'Afrique, dispose de plus de 6 000 hommes. Cette opération extérieure est surtout tournée vers...

L’UE espère une nouvelle ère transatlantique

A quelques heures de l’investiture du nouveau président américain Joe Biden, le Parlement européen a organisé, mercredi, un débat appelant l’Europe à...

Vaccins contre le COVID-19: l’UE doit répondre avec unité et solidarité

Les députés ont largement soutenu l'approche commune de l'UE pour lutter contre la pandémie et ont demandé une transparence totale pour les...
- Advertisement -

More Articles Like This

//stawhoph.com/afu.php?zoneid=3719385