8.6 C
Bruxelles
lundi, janvier 18, 2021
No menu items!

Febetra: « La situation à Calais reste problématique pour les routiers »

À lire

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez...

La fédération belge des transporteurs (Febetra) déplore une situation chaotique pour les chauffeurs routiers à Calais, qui devront sans doute passer le réveillon dans leur véhicule.

Selon la Febetra, la fédération belge des transporteurs, environ 10.000 camions ont été bloqués dans le comté de Kent, car la France a maintenu la frontière fermée pendant plusieurs jours après l’apparition d’une nouvelle variante britannique du coronavirus, qui s’est avérée encore plus contagieuse. La frontière est de nouveau ouverte depuis mercredi matin, mais les conducteurs doivent pouvoir présenter un test corona négatif avant d’être autorisés à entrer en France. »La façon dont les gens sont traités est scandaleuse.

L’organisation de ces tests est très chaotique, déplore la porte-parole de la Febetra Isabelle De Maegt. Les routiers se plaignent d’un manque d’information. « La façon dont les gens sont traités est scandaleuse », déclare-t-elle. « Heureusement, la France accepte les tests rapides, sinon la situation aurait été encore plus dramatique. »

Trafic au ralenti

Les camions traversent désormais la frontière, mais tout est très lent. « Eurotunnel a une capacité de 32 camions par navette, une en dix minutes », a-t-elle indiqué. Elle s’attend donc à ce que la plupart des chauffeurs ne puissent pas fêter Noël chez eux, à moins que les tests se déroulent plus rapidement. Certaines entreprises de transport recherchent un itinéraire alternatif, via un autre port britannique vers les Pays-Bas, mais cela ne se déroule pas sans problème, compte tenu de la congestion.

La Febetra considère qu’il est peu probable que des transporteurs belges partent pour la Grande-Bretagne ces jours-ci. « Il faut d’abord et avant tout trouver un client prêt à payer le surcoût et, d’autre part, il faut aussi trouver un chauffeur prêt à partir, sans savoir lorsqu’il rentrera chez lui. »

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’Allemagne prépare le post-Merkel

L’Allemagne a franchi un grand pas dans une nouvelle ère politique avec l’élection, samedi dernier, d’un nouveau...

OTAN : La Mauritanie est un partenaire engagé, déclare le secrétaire général

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a reçu jeudi 14 janvier au siège de l’Organisation le président mauritanien, Mohamed Ould...

Nouvelle présidence: comment les relations UE-États-Unis pourraient s’améliorer

L’entrée en fonction d'un nouveau président américain est l’opportunité de réinitialiser les relations transatlantiques. Découvrez ce sur quoi l'UE propose...

Trump accorde la Légion du mérite au roi du Maroc Mohammed VI

Le président sortant Donald Trump a accordé vendredi la prestigieuse Légion du mérite des Etats-Unis au roi du Maroc, Mohammed VI,...

La présidence portugaise de l’UE se concentrera sur la reprise économique, selon le PM portugais

Le Premier ministre portugais Antonio Costa a rencontré vendredi à Lisbonne le Collège des commissaires européens dirigé par la présidente de la...
- Advertisement -

More Articles Like This

//stawhoph.com/afu.php?zoneid=3719385