8.6 C
Bruxelles
dimanche, mars 7, 2021
No menu items!

L’UE semble prête à imposer de nouvelles sanctions à la Russie pour l’emprisonnement d’Alexei Navalny

À lire

l’OTAN : « Le fondement de la sécurité de l’Europe, c’est la solidité du lien transatlantique »

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a prononcé au Collège d'Europe, à Bruges, un discours dans...

Reconnaissance de l’assassinat de Boumendjel : « un geste » qui en appelle d’autres, estime Stora

L'historien français Benjamin Stora estime que la reconnaissance par la France de l'assassinat du nationaliste algérien Ali...

La Commission présente un plan d’action pour le socle européen des droits sociaux et un soutien actif efficace à l’emploi (EASE)

Le 4 mars, la Commission a présenté son ambition d'une Europe sociale forte, axée sur les emplois...

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne devraient approuver lundi de nouvelles sanctions contre la Russie pour l’emprisonnement d’Alexei Navalny et la répression des manifestations.

Les hauts diplomates des 27 États membres doivent se réunir à Bruxelles pour des entretiens qui comprendront également une vidéoconférence de grande envergure avec le nouveau secrétaire d’État américain Antony Blinken.

La décision de cibler le Kremlin intervient deux semaines après que le chef de la politique étrangère de l’UE, Josep Borrell, ait été pris dans une embuscade diplomatique à Moscou qui a provoqué la colère des États membres.

Les capitales envisagent d’utiliser le nouveau régime de sanctions des droits de l’homme de l’UE pour la première fois pour frapper les personnes responsables de la répression par le gel des avoirs et les interdictions de visa, ont déclaré des diplomates.

« Je m’attends à un accord politique », a déclaré à l’AFP un haut diplomate européen.

« Ensuite, les experts des Etats membres devraient travailler sur les noms. »

L’humeur envers Moscou s’est durcie à la suite du voyage désastreux de Borrell en Russie, au cours duquel Moscou a annoncé qu’il expulsait trois diplomates européens et a rejeté les discussions sur la coopération.

« Ils ont rejeté d’emblée tout dialogue proposé », a déclaré un haut responsable de l’UE.

L’UE a déjà placé six responsables russes sur une liste noire pour l’empoisonnement de Navalny par Novichok.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

l’OTAN : « Le fondement de la sécurité de l’Europe, c’est la solidité du lien transatlantique »

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a prononcé au Collège d'Europe, à Bruges, un discours dans...

Reconnaissance de l’assassinat de Boumendjel : « un geste » qui en appelle d’autres, estime Stora

L'historien français Benjamin Stora estime que la reconnaissance par la France de l'assassinat du nationaliste algérien Ali Boumendjel est "un geste" symbolique...

La Commission présente un plan d’action pour le socle européen des droits sociaux et un soutien actif efficace à l’emploi (EASE)

Le 4 mars, la Commission a présenté son ambition d'une Europe sociale forte, axée sur les emplois et les compétences pour l'avenir...

Le Conseil approuve une plus grande transparence d’entreprise pour les grandes multinationales

L'UE prend des mesures pour améliorer la transparence des entreprises des grandes entreprises multinationales. Les ambassadeurs des États membres ont mandaté aujourd'hui...

Brexit : Londres s’attire les foudres de Bruxelles

Deux mois après la pleine entrée en vigueur du Brexit, Londres a provoqué la colère de l’UE en prolongeant unilatéralement mercredi une...
- Advertisement -

More Articles Like This

//luvaihoo.com/afu.php?zoneid=3719385