8.6 C
Bruxelles
samedi, juin 25, 2022
No menu items!

Des inondations catastrophiques en Allemagne et au Benelux font plus de 120 morts et de nombreux disparus

À lire

Le Président de la Zambie au Parlement Eurpéen plaide pour des relations plus étroites avec l’UE

Dans son discours aux eurodéputés, le président zambien Hakainde Hichilema a remercié le Parlement pour son soutien,...

UE : Josep Borrell est attendu vendredi à Téhéran

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell est attendu ce vendredi 24 juin à...

Les Vingt-Sept accordent à l’Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l’UE

La journée d'"aujourd'hui marque une étape cruciale sur votre chemin vers l'UE", a déclaré Charles Michel, félicitant...

Des crues soudaines dévastatrices dues à des pluies intenses ont balayé plusieurs pays d’Europe occidentale ces derniers jours, faisant plus de 120 morts, de nombreux disparus et d’importants dégâts.

Certains d’eux ont subi en deux jours l’équivalent de jusqu’à deux mois de précipitations, l’Allemagne, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg étant les plus fortement touchés, a indiqué vendredi l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Dans certaines régions de l’ouest et du sud de l’Allemagne, des villes et des communes ont été frappées par ces inondations catastrophiques dues aux pluies abondantes et continues cette semaine.

En date de vendredi après-midi heure locale, le bilan s’élevait à 103 morts dans ce pays, selon les autorités locales. Les Etats de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et de Rhénanie-Palatinat ont été particulièrement touchés, avec respectivement 43 et 60 morts.

Un grand nombre de personnes sont toujours portées disparues. Dans le seul arrondissement d’Ahrweiler en Rhénanie-Palatinat, on estime actuellement leur nombre à environ 1.300, tandis qu’environ 3.500 personnes ont été hospitalisées. Le ministère de la Défense a lancé vendredi une alerte aux catastrophes, déployant plus de 850 soldats pour les opérations de secours et ce nombre ne cesse d’augmenter.

Ces précipitations extrêmes « sont susceptibles de devenir plus fréquentes en raison du réchauffement climatique », a mis en garde l’expert allemand Stefan Rahmstorf, responsable de l’analyse du système terrestre à l’Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam (PIK).

En Belgique, une journée de deuil national a été fixée au 20 juillet pour les victimes des intempéries de ces derniers jours. En date de vendredi, 21 personnes sont mortes et 18 sont portées disparues à la suite de crues soudaines qui ont fait sortir les rivières de leur lit dans le sud et l’est du pays.

A Verviers, près de Liège, des inondations catastrophiques ont submergé le centre-ville, balayant des voitures et endommageant des maisons et des magasins le long de la rue principale.

Les fortes pluies qui se sont abattues sur les provinces belges du Luxembourg, de Namur, de Liège et du Limbourg correspondent à ce que les modèles climatiques prévoient en cas de réchauffement de la Terre, ce qui suggère un lien direct avec le réchauffement climatique, a indiqué vendredi le site de l’hebdomadaire Le Vif/l’Express.

Aux Pays-Bas voisins, 10.700 personnes ont dû être évacuées par précaution vendredi à Venlo, dans le nord de la province néerlandaise du Limbourg (sud-est), en raison du niveau élevé des eaux et de la crainte d’inondations.

Le gouvernement néerlandais a officiellement classé les inondations dans le Limbourg comme catastrophe naturelle, permettant aux victimes d’être indemnisées par l’Etat si leur assurance venait à ne pas les couvrir. Le roi des Pays-Bas, Willem-Alexander, a visité la province en qualifiant la situation de « déchirante ».

En Suisse, des alertes aux crues maximales ont été émises dans le centre du pays en raison des pluies persistantes. Depuis vendredi, les lacs des Quatre-Cantons, de Thoune et de Bienne sont restés au niveau d’alerte le plus élevé (5) après des précipitations continues et intenses tout au long de la semaine.

Selon le site Swissinfo, de grandes villes telles que Bâle et Berne sont également confrontées à des risques d’inondation élevés, l’Aar atteignant un débit de 540 mètres cubes par seconde, ce qui se rapproche du niveau de 600m3/s enregistré lors des grandes inondations de 2005.

En France, les services météorologiques ont averti vendredi que les pluies continues détrempaient les sols, exposant une partie du pays à un risque d’inondation. Actuellement, 13 départements du nord et de l’est ont été placés en alerte orange pour des inondations.

Le Mécanisme de protection civile de l’Union européenne a été activé pour faire face à cette situation.

Xinhua

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Le Président de la Zambie au Parlement Eurpéen plaide pour des relations plus étroites avec l’UE

Dans son discours aux eurodéputés, le président zambien Hakainde Hichilema a remercié le Parlement pour son soutien,...

UE : Josep Borrell est attendu vendredi à Téhéran

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell est attendu ce vendredi 24 juin à Téhéran pour s'entretenir avec les...

Les Vingt-Sept accordent à l’Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l’UE

La journée d'"aujourd'hui marque une étape cruciale sur votre chemin vers l'UE", a déclaré Charles Michel, félicitant le président ukrainien Volodymyr Zelensky...

Le Parlement approuve les projets de réapprovisionnement en gaz avant l’hiver

Un texte proposé en réaction à la guerre russe en Ukraine permettra à l’UE de remplir plus rapidement ses réserves de gaz...

Espagne : L’UAB signe une convention cadre de coopération scientifique avec le CCME

L'Université libre de Barcelone et le CCME ont signé un accord-cadre de coopération, jeudi 23 juin, au siège de ladite université à...
- Advertisement -

More Articles Like This

//lephaush.net/4/3719385