8.6 C
Bruxelles
mardi, août 9, 2022
No menu items!

Ukraine : un soldat tué dans l’Est lors d’affrontements avec des séparatistes

À lire

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des...

L’armée ukrainienne a annoncé samedi la mort d’un de ses soldats lors d’affrontements avec les séparatistes pro-russes dans l’est du pays, sur fond de fortes tensions avec Moscou depuis plusieurs semaines.

Il s’agit du premier mort depuis le nouveau cessez-le-feu instauré le mois dernier par les belligérants, dans un conflit qui a fait plus de 13 000 morts depuis 2014.

Un soldat a été mortellement blessé, a déclaré l’armée ukrainienne dans un communiqué, accusant les séparatistes d’avoir mené trois attaques ces dernières 24 heures.

L’Ukraine est en guerre depuis 2014 contre des séparatistes prorusses qui contrôlent des pans de territoires dans l’est du pays et qui sont, selon Kiev et les Occidentaux, soutenus financièrement et militairement par Moscou.

Le 22 décembre, les belligérants avaient convenu de restaurer un cessez-le-feu sur la ligne de front, avant de s’accuser dès le lendemain de nouvelles violations. Toutes les tentatives de trêve précédentes ont échoué.

Les relations entre l’Ukraine et la Russie, déjà très tendues ces dernières années, connaissent actuellement un pic de tensions.

Depuis plus d’un mois, la Russie est accusée par les Occidentaux d’avoir massé des dizaines de milliers de soldats près de la frontière ukrainienne, en vue d’une possible intervention militaire contre Kiev.

Moscou dément toute intention belliqueuse et affirme être menacée par des provocations de Kiev et de l’Organisation du traité de l’Atlantique nordOTAN, et exige que l’Alliance s’engage à ne pas s’élargir en ex-URSS.

Ces demandes doivent être abordées lors de négociations russo-américaines en janvier.

Le président américain Joe Biden doit par ailleurs s’entretenir avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky au téléphone dimanche.

Dans son adresse télévisée aux Ukrainiens à l’occasion du Nouvel An, M. Zelensky a assuré que mettre fin à la guerre dans l’Est restait son principal objectif.

Source : AFP

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe de la communauté internationale à...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des célébrations de la Journée nationale...

La Commission européenne verse la première tranche de la nouvelle aide macrofinancière d’un milliard d’euros à l’Ukraine

La Commission européenne, au nom de l'UE, a décaissé aujourd'hui la première moitié (500 millions d'euros) d'une nouvelle opération d'assistance macrofinancière (AMF)...

Les frappes russes ont forcé la fermeture d’un réacteur nucléaire, selon l’opérateur Energoatom

Energoatom, l'exploitant de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine, affirme que certaines parties de l'installation ont été "gravement endommagées" par les frappes militaires...
- Advertisement -

More Articles Like This

//thaudray.com/4/3719385