8.6 C
Bruxelles
lundi, juin 17, 2024
No menu items!

Ukraine: l’UE inscrit sur sa liste de sanctions sept nouvelles personnes impliquées dans l’organisation d’élections russes en Crimée et à Sébastopol, illégalement annexées

À lire

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for...

Concerns Over EU Carbon Border Adjustment Mechanism & Its Impact on British Green Energy

The introduction of the European Union’s Carbon Border Adjustment Mechanism (CBAM) has raised concerns within the...

Ukrainian NGO ‘Arm Women Now’ exhibit on display at NATO HQ

A Ukrainian NGO – “Arm Women Now” – is pioneering the manufacturing of female-specific uniforms, body armour...

Le Conseil a ajouté sept personnes à la liste des personnes faisant l’objet de mesures restrictives eu égard aux actions compromettant ou menaçant l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine. Ces nouvelles désignations résultent de l’organisation, le 8 septembre 2019, d’élections locales russes en Ukraine, dans la République autonome de Crimée et la ville de Sébastopol, illégalement annexées. Par leur participation à ces élections, ces personnes ont activement soutenu des actions et mis en œuvre des politiques qui compromettent ou menacent l’intégrité territoriale, la souveraineté et l’indépendance de l’Ukraine.

La décision porte à 177 le nombre total des personnes inscrites sur la liste de l’UE. Par ailleurs, l’UE a institué un gel des avoirs à l’encontre de 44 entités dans le cadre de ce régime de sanctions. Les mesures prises par l’UE consistent en un gel des avoirs, ce qui signifie que tous les avoirs appartenant à ces entités dans l’UE sont gelés et que les personnes et entités établies dans l’UE ne peuvent mettre aucun fonds à leur disposition.

Les actes juridiques, qui comportent les noms des personnes concernées, ont été publiés au Journal officiel de l’UE du 28 janvier 2020.

Parmi les autres mesures mises en place par l’UE en réaction à la crise en Ukraine figurent notamment:

  • des sanctions économiques visant des secteurs spécifiques de l’économie russe, actuellement en vigueur jusqu’au 31 juillet 2020;
  • des mesures restrictives en réponse à l’annexion illégale de la Crimée et de Sébastopol, limitées au territoire de la Crimée et de Sébastopol, actuellement en vigueur jusqu’au 23 juin 2020.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Next European Parliament more pro-Israel?

For Israel, the most important question is who will succeed Josep Borrell as EU’s High Representative for...

Concerns Over EU Carbon Border Adjustment Mechanism & Its Impact on British Green Energy

The introduction of the European Union’s Carbon Border Adjustment Mechanism (CBAM) has raised concerns within the British energy sector.

Ukrainian NGO ‘Arm Women Now’ exhibit on display at NATO HQ

A Ukrainian NGO – “Arm Women Now” – is pioneering the manufacturing of female-specific uniforms, body armour and other non-lethal equipment. An...

Invasion de l’Ukraine – Zelensky présentera des propositions de paix à la Russie après validation internationale

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré samedi qu'il ferait des propositions de paix à la Russie une fois qu'elles auront été...

Suisse : Les pays du Sud au Sommet de la paix

En lançant le Sommet de la paix aujourd’hui en Suisse, l’Ukraine a fait un pas important vers l’intensification de ses contacts avec...
- Advertisement -

More Articles Like This