8.6 C
Bruxelles
mardi, août 9, 2022
No menu items!

La Russie commence à fermer les robinets de gaz pour l’Europe

À lire

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des...

Le géant russe de l’énergie Gazprom a déclaré mercredi qu’il avait interrompu l’approvisionnement en gaz de la Bulgarie et de la Pologne pour ne pas avoir payé le gaz en roubles, la réponse la plus dure du Kremlin aux sanctions imposées par l’Occident à propos du conflit en Ukraine, rapporte Reuters.

C’était la première fois que la Russie coupait le gaz aux clients européens depuis que Moscou avait lancé son invasion le 24 février.

« Gazprom a complètement suspendu les livraisons de gaz à Bulgargaz et PGNiG en raison de l’absence de paiements en roubles », a déclaré Gazprom dans un communiqué, faisant référence aux sociétés gazières polonaise et bulgare.

PGNiG a confirmé que ses approvisionnements en provenance de Gazprom avaient été coupés, mais a déclaré qu’il fournissait toujours ses propres clients selon les besoins. « La coupure de l’approvisionnement en gaz est une rupture de contrat et PGNiG se réserve le droit de demander une indemnisation et utilisera tous les moyens contractuels et légaux disponibles pour le faire », a déclaré la société.

La Pologne et la Bulgarie, membres de l’OTAN et de l’UE, avaient précédemment déclaré que la Russie cesserait de leur fournir du gaz mercredi.

Les approvisionnements de Gazprom couvrent environ 50 % de la consommation de la Pologne. La Pologne a déclaré qu’elle n’avait pas besoin de puiser dans les réserves et que son stockage de gaz était plein à 76 %.

Le directeur exécutif de l’opérateur de réseau gazier bulgare Bulgartransgaz avait déclaré à Reuters que les livraisons à la Bulgarie continuaient. La Hongrie et l’Autriche ont également déclaré que les approvisionnements en gaz étaient normaux.

Les exportations d’énergie de la Russie se sont largement poursuivies depuis le début de la guerre, à l’exception des sanctions qui ont par ailleurs coupé Moscou d’une grande partie de son commerce avec l’Occident.

L’Ukraine a accusé la Russie de faire chanter l’Europe sur l’énergie dans le but de briser ses alliés alors que les combats entamaient leur troisième mois. Moscou a exigé que les pays européens paient le gaz en roubles. Les acheteurs disent que cela viole les contrats qui prévoient un paiement en euros.

Andriy Yermak, chef de cabinet du président ukrainien Volodymyr Zelenskiy, a déclaré que la Russie « commençait le chantage au gaz de l’Europe. La Russie essaie de briser l’unité de nos alliés ».

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Seize mois de captivité au Mali pour le journaliste français Olivier Dubois

Il vient de passer son deuxième anniversaire en captivité. Olivier Dubois a eu 48 ans le 6...

Volodymyr Zelensky condamne la « terreur nucléaire russe »

Dans son discours du soir, dimanche, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé à "une réponse de principe de la communauté internationale à...

Roberta Metsola : « Une opportunité de transformer l’Ukraine »

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola (photo) s'est adressé à la Verkhovna Rada ukrainienne dans le cadre des célébrations de la Journée nationale...

La Commission européenne verse la première tranche de la nouvelle aide macrofinancière d’un milliard d’euros à l’Ukraine

La Commission européenne, au nom de l'UE, a décaissé aujourd'hui la première moitié (500 millions d'euros) d'une nouvelle opération d'assistance macrofinancière (AMF)...

Les frappes russes ont forcé la fermeture d’un réacteur nucléaire, selon l’opérateur Energoatom

Energoatom, l'exploitant de la centrale nucléaire de Zaporizhzhia en Ukraine, affirme que certaines parties de l'installation ont été "gravement endommagées" par les frappes militaires...
- Advertisement -

More Articles Like This

//betzapdoson.com/4/3719385