8.6 C
Bruxelles
jeudi, février 22, 2024
No menu items!

Après les émeutes à la suite du match de football Maroc-Belgique

À lire

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant...

« Nous condamnons les affrontements violents qui ont eu lieu suite au match Maroc-Belgique. » Il s’agit de délinquants, de casseurs que l’on retrouve dans tous les pays du monde. Ce sont des hooligans qui sillonnent les rues et, dans ce cas, ce sont des destructeurs de biens publics. Malheureusement, nous sommes régulièrement témoins de leur violence après les matchs de football. Dans ce cas précis, ils font du tort à la communauté marocaine de Belgique. Car cette communauté fait désormais la une des journaux pour des actes de violence dont elle n’est pas responsable. De l’eau au moulin des populistes de droite !

La majorité des citoyens Belges et Marocains* sont d’honnêtes gens qui
désapprouvent le vandalisme et le désordre social. En outre, c’est la population
active qui fait les frais de cette violence inouïe, car elle est doublement punie par ces exactions. Les voitures cassées, les vitrines brisées, les restrictions de transports en commun la touchent particulièrement. Les communautés des migrants et les Diasporas ne s’identifient en aucun cas à cette violence destructrice – quelle que soit l’origine des émeutiers.

Nous ne devons pas remettre immédiatement en question, par réflexe, l’intégration de millions de personnes qui dans leur grande majorité sont de braves citoyens e-s. Il serait temps de réfléchir aux images globales de la masculinité face au football. Le football féminin est porteur d’avenir dans ce domaine et devrait servir d’exemple. En ce qui concerne le football féminin, je n’ai pas encore connaissance d’une culture de hooligans violents.

Dr. Pierrette Herzberger-Fofana, MdPE : Députée au Parlement Européen, Vice-Présidente de la Commission Développement, Vice-Présidente de l’Assemblée Parlementaire Paritaire UE-ACP (Union Européenne – Afrique Caraïbes-Pacifique), Co-Présidente de l’Intergroupe Anti-Racisme et Diversité (ARDI)

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro Sanchez, Président du Gouvernement espagnol,...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant 45 entreprises dans tout le...

Medical devices: Council endorses new measures to help prevent shortages

The Council has endorsed key updates to the law on medical devices that will help prevent shortages and ease the transition to greater transparency and access...

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions...
- Advertisement -

More Articles Like This