8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Le trafiquant d’êtres humains «le plus recherché au monde» arrêté au Soudan

À lire

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and...

Kidane Zekarias Habtemariam s’était échappé d’une prison éthiopienne en 2021, avant d’être condamné par contumace à la prison à vie. Il a été arrêté le 1er janvier dernier au Soudan lors d’une opération de police internationale menée avec Interpol.

Ce ressortissant érythréen faisait l’objet de deux notices rouges d’Interpol émises par l’Éthiopie et les Pays-Bas, pour notamment trafic de migrants et traite d’êtres humains.

Kidane Zekarias Habtemariam était à la tête d’un réseau criminel qui a kidnappé et escroqué des centaines de migrants d’Afrique de l’Est, migrants dont l’objectif était de se rendre en Europe.

Dans un communiqué, Interpol le décrit comme « un passeur notoire, connu pour son traitement particulièrement cruel et violent des migrants ».

L’organisation policière indique qu’il était le criminel le plus recherché aux Pays-Bas, en Éthiopie ainsi que dans plusieurs autres pays.

Appréhendé une première fois en 2020 en Éthiopie, l’homme s’était volatilisé un an plus tard avant d’être condamné par contumace à la prison à vie.

Kidane Zekarias Habtemariam a finalement été localisé au Soudan grâce au travail mené par les Émirats arabes unis avec l’aide d’Interpol. Pour remonter à lui, les autorités émiraties se sont notamment concentrées sur les transactions financières illégales réalisées par son frère.

Interpol a salué le rôle crucial jouer par les autorités émiraties, éthiopiennes, néerlandaises et soudanaises dans cette enquête.

Avec AFP

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE prévoit d’élargir les sanctions contre l’Iran

L'Union européenne (UE) va commencer à travailler sur l'élargissement de ses sanctions contre l'Iran, car certains Etats...

Seven new sites receive the European Heritage Label

European Heritage sites are milestones in the creation of today’s Europe. Spanning from the dawn of civilisation to the Europe we see...

Eurobarometer Survey Shows Citizens Growing Concerns Over Geopolitical Tensions

The European Parliament’s last Eurobarometer survey before the elections in June reveals awareness among citizens and concern for the current geopolitical...

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le 11 juin2024. Les députés ont...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...
- Advertisement -

More Articles Like This