8.6 C
Bruxelles
mercredi, avril 17, 2024
No menu items!

Maroc : Le ministre de la justice soupçonné de favoritisme, au seuil d’une tempête politique

À lire

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed...

Le ministre de la Justice marocain Abdellatif Ouahbi, est dans la tourmente après la publication des résultats d’épreuve écrite du concours d’avocats 2023.

Le ministre Ouahbi est mis en cause pour des soupçons de favoritisme. En effet, parmi les lauréats du concours figurent sa propre famille entre autres son fils, mais aussi des proches collaborateurs, dont un cadre du ministère de la Justice, accusé d’être membre de la commission d’organisation de l’examen.

Une réaction qui a déclenché un tollé dans le pays.

« Mon fils a deux diplômes de Montréal, son père est riche, lui a payé des études à l’étranger« . A déclaré le ministre Ouahbi aux médias lors de son premier interrogatoire sur ces résultats.

Malgré le tollé et colère provoquée chez les non admis à cette épreuve, le ministre de la Justice a décidé d’ignorer les contestations et réclamations et de contourner le problème en maintenant la date de l’examen oral pour la liste des admis.

De leur côté, les candidats non admis au concours ont montré leur volonté de porter plainte et suivre les recours nécessaires pour mettre toute la lumière sur ce scandale.

De manière générale, la nouvelle génération est engagée et a la volonté d’agir, la jeunesse n’attend pas qu’on lui apprenne à devenir une génération citoyenne mais prend les devants et fait entendre sa voix.

Sous pression et au milieu du chahut médiatique, Abdellatif Ouahbi, est allé au plateau de la télévision nationale « 2M » pour donner sa version des faits après les nombreuses révélations insolites suite à sa dernière sortie médiatique.

Abdellatif Ouahbi ne paraît pas s’inquiéter du scandale du concours d’accès à la profession d’avocat où l’odeur de « Favoritisme »,de « corruption  » et de « népotisme » se serait fait sentir de loin.

Prêt à enquêter 

Le ministre a assuré sur le plateaux de « 2M » qu’il est prêt à enquêter. « Lorsque je vois des noms dont la réussite est contestée, je demande leurs copies. Jusqu’à présent, il n’y pas eu de cas de réussite suspicieuse après avoir vérifié plusieurs dossiers« , a-t-il déclaré.

« 103 candidats ont fait des recours et ont obtenu la revue et la scrutation de leurs copies » ajout-il.

Malgré son passage à la télévision nationale, ses déclarations n’ont apparemment pas satisfait les candidats non admis. Il y a comme un air de méfiance car ce genre de pratique a fait perdre confiance aux institutions nationales.

Pour mieux accompagner et valoriser les engagements de ces jeunes, c’est aux responsables politiques d’être transparents, mieux communiquer avec eux et leur donner les clés pour porter leur projet afin d’agir face aux enjeux de demain.


EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Le Soudan, une crise quasi oubliée

Le Soudan était à l’ordre du jour lors de la dernière réunion de la commission «Développement» le...

Bruxelles: Alerte à la bombe au palais de justice, en cours d’évacuation

Le palais de justice de la place Poelaert à Bruxelles a été évacué peu après 15 heures ce mardi en raison d’une...

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc pour une société et une économie marocaines plus dynamiques

La Belgique salue les réformes menées par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, durant ces vingt-cinq dernières...

Fight for democracy in Romania: A call to action George Simion*

Romania stands at a pivotal moment in its democratic journey, facing a critical test of its commitment to upholding democratic principles.

European Commission paving the way for regular payments under the Ukraine Facility

The new Ukraine Facility, which entered into force on 1st March, foresees up to €50 billion of stable financing, in grants and...
- Advertisement -

More Articles Like This