8.6 C
Bruxelles
mercredi, octobre 4, 2023
No menu items!

Les députés demandent la fin de la peine de mort en Iran

À lire

Visa-for-bribes scandal in Poland “another example of corruption, incompetence and hypocrisy in Poland”

This week’s plenary of the European Parliament in Strasbourg will, among other things, discuss the so-called “visa-for-bribes” scandal...

NextGenerationEU: la Commission fait un deuxième versement de 2.76 milliards d’euros à la Roumanie au titre de la facilité pour la reprise et la...

Le paiement, le 29 septembre, de 2.76 milliards d'euros de subventions et de prêts a été rendu...

Moldavie : le Parlement européen débattra de l’adhésion à l’UE

Jeudi après-midi à Strasbourg, les législateurs européens débattront d'une résolution qui fait le point sur le cheminement...

Les députés européens ont exigé la fin de la peine de mort en Iran, ajoutant que le régime iranien « emprisonne les personnes ayant la double nationalité et les utilise comme levier dans la politique étrangère et que l’ONU doit enquêter sur les violations des droits de l’homme« .

Ils ont déclaré que Majid Reza Rahnavard, Mohammad Mehdi Karami, Mohsen Shekari, Seyyed Mohammad Hosseini, Hamed Salahshoor sont, prétend-on, parmi les filles, garçons, femmes et hommes qui ont été condamnés à mort dans des « simulacres » de procès depuis Jina Mahsa Amini , 22 ans, aurait été assassiné en garde à vue en septembre.

Le rapporteur S&D et député européen, Evin Incir, a déclaré à ce site : « Les mots de la communauté internationale ne suffisent plus. Il est grand temps de reléguer la violence brutale du régime  iranien  à la poubelle de l’histoire. Les actions, cependant, sont cruciales si nous voulons arrêter de retarder le moment de la liberté.

« Nous exhortons le Conseil de l’UE et les États membres à désigner le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI) comme organisation terroriste.

« Nous appelons l’UE à adopter de nouvelles sanctions contre les dirigeants du régime de la République islamique d’  Iran , y compris leurs familles.

« L’oppression doit cesser. Les femmes d’  Iran en  ont assez. Toute la population en a assez. Écoutons leur voix. Envoyons un message clair aux mollahs : les femmes, la vie, la liberté.

Le groupe de gauche a publié une déclaration qui se lit comme suit : « Notre solidarité va à tous ceux en Iran qui luttent pour leurs droits sociaux, politiques et sexuels. L’Union européenne doit constamment soutenir tous ceux qui luttent pour leurs droits fondamentaux.

« Les sanctions non ciblées ont également durement frappé la société civile iranienne et érodé les conditions économiques du pays. Les futures sanctions doivent donc faire l’objet d’une analyse des dommages garantissant qu’elles n’affectent pas la société civile de manière significative. Nous exigeons des sanctions ciblées contre l’élite politique du régime.

Il poursuit : « Certaines formes de dialogue interparlementaire doivent être suspendues pour le moment. Cependant, la rupture de toutes les relations diplomatiques n’est pas opportune. Il en va de même pour l’accord sur le nucléaire iranien (JCPOA) : à moyen terme, le maintien du JCPOA est une condition préalable essentielle à la paix au Moyen-Orient et en Afrique du Nord », indique le communiqué.

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Visa-for-bribes scandal in Poland “another example of corruption, incompetence and hypocrisy in Poland”

This week’s plenary of the European Parliament in Strasbourg will, among other things, discuss the so-called “visa-for-bribes” scandal...

NextGenerationEU: la Commission fait un deuxième versement de 2.76 milliards d’euros à la Roumanie au titre de la facilité pour la reprise et la...

Le paiement, le 29 septembre, de 2.76 milliards d'euros de subventions et de prêts a été rendu possible grâce à la réalisation...

Moldavie : le Parlement européen débattra de l’adhésion à l’UE

Jeudi après-midi à Strasbourg, les législateurs européens débattront d'une résolution qui fait le point sur le cheminement de la Moldavie vers l'UE.

La commission de l’environnement auditionne le vice-président Maroš Šefčovič

La commission de l’environnement a auditionné Maroš Šefčovič, après sa nomination en tant que vice-président exécutif pour le Pacte vert.

L’armée britannique se déploie rapidement au Kosovo alors que les tensions montent

L'armée britannique sera déployée dans le cadre de la mission de maintien de la paix de l'OTAN au Kosovo à la...
- Advertisement -

More Articles Like This