8.6 C
Bruxelles
jeudi, février 22, 2024
No menu items!

Crise entre l’Iran et les Etats-Unis : les Européens s’activent pour sauver l’accord sur le nucléaire

À lire

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant...

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le 8 janvier à Bruxelles. Virginia Mayo / AP

Les réunions se multiplient à Bruxelles afin de préserver l’accord de 2015 en dépit des tensions entre Téhéran et Washington après l’assassinat du général Soleimani.

Mercredi 8 janvier au matin, le collège de la Commission européenne a tenu une réunion d’urgence, après les représailles iraniennes contre les bases militaires en Irak. Sa présidente, Ursula von der Leyen prône « la fin du recours aux armes ». Le haut représentant Josep Borrell évoque « une situation extrêmement préoccupante », alors qu’il n’est « dans l’intérêt de personne de provoquer la violence ». « Les dernières attaques à la roquette contre des bases aériennes en Irak utilisées par les forces américaines et de la coalition, dont des forces européennes, sont un autre exemple d’escalade et de confrontation accrue », a déploré M. Borrell. A Londres, le chef de la diplomatie, Dominic Raab, a été l’un des premiers responsables européens à réagir, mercredi matin, en invitant l’Iran à ne pas répéter ses attaques « imprudentes et dangereuses ». L’Allemagne condamne « le plus fermement l’agression » de l’Iran qui a tiré des missiles sur des bases abritant des soldats américains en Irak, a indiqué mercredi la ministre allemande de la défense, Annegret Kramp-Karrenbauer. « Il s’avère maintenant décisif que nous ne laissions pas cette spirale croître encore », a-t-elle souligné.

La veille, les ministres des affaires étrangères français, allemand, britannique et italien s’étaient, eux, réunis à Bruxelles. Pour parler, en principe, de la Libye, autre grave sujet de préoccupation pour les Vingt-Huit, qui veulent éviter un autre embrasement, mais surtout pour évoquer le conflit entre Téhéran et Washington, avant une réunion spéciale des 28 ministres des affaires étrangères, vendredi 10 janvier.

Le Monde

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro Sanchez, Président du Gouvernement espagnol,...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant 45 entreprises dans tout le...

Medical devices: Council endorses new measures to help prevent shortages

The Council has endorsed key updates to the law on medical devices that will help prevent shortages and ease the transition to greater transparency and access...

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions...
- Advertisement -

More Articles Like This