8.6 C
Bruxelles
dimanche, décembre 4, 2022
No menu items!

Loi sur les marchés numériques de l’UE

À lire

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant...

La loi européenne sur les marchés numériques (DMA) entre en vigueur le 1er novembre. Le nouveau règlement mettra fin aux pratiques déloyales des entreprises qui jouent le rôle de gardiens dans l’économie des plateformes en ligne. Il a été proposé par la Commission en décembre 2020 et adopté par le Parlement européen et le Conseil en un temps record, en mars 2022.

La DMA définit quand une grande plate-forme en ligne est qualifiée de « gardien d’accès ». Il s’agit de plateformes numériques qui constituent une passerelle importante entre les utilisateurs professionnels et les consommateurs – dont la position peut leur conférer le pouvoir d’agir en tant que législateur privé, créant ainsi un goulot d’étranglement dans l’économie numérique. Pour résoudre ces problèmes, la DMA définira une série d’obligations qu’ils devront respecter, notamment en interdisant aux contrôleurs d’adopter certains comportements.

Désigner des gardiens

Les entreprises exploitant un ou plusieurs des soi-disant « services de plate-forme de base » répertoriés dans le DMA sont considérées comme des contrôleurs d’accès si elles satisfont aux exigences décrites ci-dessous. Ces services sont : les services d’intermédiation en ligne tels que les boutiques d’applications, les moteurs de recherche en ligne, les services de réseaux sociaux, certains services de messagerie, les services de plate-forme de partage de vidéos, les assistants virtuels, les navigateurs Web, les services de cloud computing, les systèmes d’exploitation, les places de marché en ligne et les services de publicité.

Il existe trois critères principaux qui font entrer une entreprise dans le champ d’application de la DMA :

  1. Une taille qui impacte le marché intérieur : lorsque l’entreprise réalise un certain chiffre d’affaires annuel dans l’Espace économique européen (EEE) et qu’elle fournit un service de plate-forme centrale dans au moins trois États membres de l’UE ;
  2. Le contrôle d’une passerelle importante pour les utilisateurs professionnels vers les consommateurs finaux : lorsque l’entreprise fournit un service de plate-forme centrale à plus de 45 millions d’utilisateurs finaux actifs mensuels établis ou situés dans l’UE et à plus de 10 000 utilisateurs professionnels actifs annuels établis dans l’UE ;
  3. Une position ancrée et durable : en l’occurrence l’entreprise a rempli le deuxième critère au cours des trois dernières années.

Plus d’informations sur la procédure de désignation des gatekeepers sont disponibles dans les questions et réponses sur le DMA.

Une liste claire des choses à faire et à ne pas faire

La DMA établit une liste de choses à faire et à ne pas faire que les gardiens devront mettre en œuvre dans leurs opérations quotidiennes pour garantir des marchés numériques équitables et ouverts. Ces obligations contribueront à ouvrir des possibilités pour les entreprises de concourir sur les marchés et de défier les gardiens sur la base des mérites de leurs produits et services, leur donnant plus d’espace pour innover.

Lorsqu’un contrôleur d’accès se livre à des pratiques telles que favoriser ses propres services ou empêcher les utilisateurs professionnels de ses services d’atteindre les consommateurs, cela peut empêcher la concurrence, ce qui entraîne moins d’innovation, une qualité inférieure et des prix plus élevés. Lorsqu’un contrôleur d’accès se livre à des pratiques déloyales, telles qu’imposer des conditions d’accès inéquitables à sa boutique d’applications ou empêcher l’installation d’applications provenant d’autres sources, les consommateurs sont susceptibles de payer plus cher ou sont effectivement privés des avantages que des services alternatifs auraient pu apporter.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

L’UE s’accorde sur le niveau de plafonnement des prix du pétrole russe

Le Conseil de l'Union européenne a décidé de fixer un plafond des prix du pétrole pour pétrole brut...

Le Maroc consacre 11,7 milliards d’euros à des investissements verts pour produire des phosphates

Le Roi Mohammed VI, a présidé, samedi 3 décembre 2022 au Palais Royal de Rabat, la cérémonie de présentation du nouveau programme...

UE : Nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Les députés européens sont parvenus à un accord provisoire avec le Conseil sur de nouvelles mesures protégeant les consommateurs contre l’endettement.

Ukraine: le chancelier allemand Scholz demande à Poutine le retrait de ses troupes pour permettre une «solution diplomatique»

Lors d'un entretien téléphonique d'une heure entre les deux dirigeants, Olaf Scholz « a insisté auprès du président russe pour qu'une solution diplomatique...

Nouvelles visions et opportunités pour des liaisons de transport durables entre l’Europe et l’Asie

Une rencontre organisé jeudi 01 décembre au parlement européen par le groupe politique des Conservateurs et réformistes européens pour discuter des nouvelles...
- Advertisement -

More Articles Like This

//intorterraon.com/4/3719385