8.6 C
Bruxelles
jeudi, février 22, 2024
No menu items!

Accord sur les règles de l’UE pour mieux protéger les acheteurs en ligne et les consommateurs vulnérables

À lire

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant...

Les règles convenues visent à garantir que tous les types de produits dans l’UE, qu’ils soient vendus en ligne ou dans des magasins traditionnels, respectent les exigences de sécurité les plus élevées.

Les négociateurs du Parlement et du Conseil sont parvenus lundi soir à un accord politique provisoire pour mettre à jour les règles de l’UE sur la sécurité des produits de consommation non alimentaires. 

Le nouveau règlement sur la sécurité générale des produits (GPSR) vise à relever les défis de la sécurité des produits dans les achats en ligne (en 2021, 73 % des consommateurs ont acheté des produits en ligne ).

Obligations des opérateurs économiques et évaluation de la sécurité

Selon les règles convenues, un produit ne peut être vendu que s’il existe un opérateur économique (tel que le fabricant, l’importateur, le distributeur) établi dans l’UE, qui est responsable de sa sécurité. Lors de l’évaluation de la sécurité des produits, le Parlement a inclus des mesures visant à garantir que les risques pour les consommateurs les plus vulnérables (par exemple les enfants), les aspects de genre et les risques de cybersécurité sont pris en compte.

Enlèvement de marchandises dangereuses en ligne

Le GPSR introduit des obligations pour les places de marché en ligne, comme celles prévues par la loi sur les services numériques , notamment la désignation d’un point de contact unique pour les autorités nationales de surveillance et les consommateurs. Les autorités nationales de surveillance pourront ordonner aux places de marché en ligne de supprimer ou de désactiver l’accès aux offres de produits dangereux sans retard excessif et en tout état de cause dans un délai de deux jours ouvrables. Les fournisseurs de places de marché en ligne devront faire des efforts raisonnables pour rechercher au hasard des produits dangereux.

Rappel, remplacement et remboursemen

La législation convenue améliore la procédure de rappel des produits, car les taux de retour restent faibles, un tiers environ des consommateurs de l’UE continuant à utiliser les produits rappelés.

En cas de rappel ou d’avertissement de sécurité, les opérateurs économiques et les places de marché en ligne seront désormais tenus d’informer tous les consommateurs concernés qu’ils peuvent identifier et de diffuser largement l’information. Les avis de rappel doivent éviter les expressions susceptibles de diminuer la perception du risque par les consommateurs (par exemple « volontaire », « précaution », « dans des situations rares/spécifiques »).

Le consommateur sera clairement informé de son droit à une réparation, un remplacement ou un remboursement adéquat (au moins égal au prix initial). Ils auront également le droit de porter plainte ou de lancer des actions collectives . Le système d’alerte rapide pour les produits dangereux (portail « Safety Gate ») sera modernisé pour permettre une détection plus efficace des produits dangereux et sera plus accessible aux personnes handicapées.

Devis

Le rapporteur Dita Charanzová (Renew, CZ) a déclaré: «L’accord d’aujourd’hui est une grande victoire pour les consommateurs européens – il leur donne une raison de se sentir en sécurité en achetant n’importe quel produit au sein de l’UE. Les produits seront généralement plus sûrs, mais surtout les produits dangereux seront retirés plus rapidement, y compris des places de marché en ligne. Et vous n’apprendrez plus les rappels par hasard, mais vous serez informé directement chaque fois que possible et vous recevrez des options pour réparer, remplacer ou récupérer votre argent. Ce sont des avantages concrets pour nos concitoyens ».

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Air quality: Council and Parliament strike deal to strengthen standards in the EU

Despite major improvements in air quality in the EU over the past three decades, air pollution continues...

Pedro Sanchez reçu par le Roi Mohammed VI

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a reçu, ce jour, au Palais Royal de Rabat, M. Pedro Sanchez, Président du Gouvernement espagnol,...

L’Allemagne teste la semaine à quatre jours

L'Allemagne a lancé un essai de semaine de travail de quatre jours pour de nombreux salariés, impliquant 45 entreprises dans tout le...

Medical devices: Council endorses new measures to help prevent shortages

The Council has endorsed key updates to the law on medical devices that will help prevent shortages and ease the transition to greater transparency and access...

Les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques retirés de la liste de l’UE des juridictions non coopératives à des...

Le Conseil européen a retiré les Bahamas, le Belize, les Seychelles et les îles Turques et Caïques de la liste des juridictions...
- Advertisement -

More Articles Like This