8.6 C
Bruxelles
mercredi, mai 22, 2024
No menu items!

l’UE met à jour sa stratégie de protection du domaine maritime contre les nouvelles menaces

À lire

Israël convoque les ambassadeurs de 3 pays au sujet de la reconnaissance de la Palestine en tant qu’État

Le ministère des Affaires étrangères d’Israël a convoqué les ambassadeurs d’Irlande, d’Espagne et de Norvège pour...

Un diplomate russe basé à Bruxelles menace l’Europe de graves représailles

Un haut diplomate russe, cité par l'agence de presse Tass, a déclaré que le projet de l'Union...

L’UE donne son feu vert définitif à une loi sur l’intelligence artificielle

Le Conseil de l'Union européenne (UE) a annoncé mardi que les ministres des Etats membres de l'UE...

La Commission européenne et le haut représentant ont adopté une Communication conjointe sur une stratégie renforcée de l’UE en matière de sécurité maritime assurer une utilisation pacifique des mers et sauvegarder le domaine maritime contre de nouvelles menaces. Ils ont également adopté un Plan d’action mis à jour par lequel la Stratégie sera mise en œuvre.

La sécurité maritime est vitale pour l’Union européenne et ses États membres. Ensemble, les États membres de l’UE forment la plus grande zone économique exclusive combinée au monde. L’économie de l’UE dépend fortement d’un océan sûr et sécurisé. Plus de 80 % du commerce mondial se fait par voie maritime et environ les deux tiers du pétrole et du gaz mondiaux sont soit extraits en mer, soit transportés par voie maritime.

Jusqu’à 99 % des flux de données mondiaux sont transmis par des câbles sous-marins. Le domaine maritime mondial doit être sécurisé pour libérer tout le potentiel des océans et de l’économie bleue durable. L’UE entend renforcer le large éventail d’outils dont elle dispose pour promouvoir la sécurité maritime, tant civile que militaire.

S’adapter aux nouvelles menaces

Les menaces et les défis en matière de sécurité se sont multipliés depuis l’adoption de la stratégie de sécurité maritime de l’UE en 2014, nécessitant une action nouvelle et renforcée. Les activités illicites de longue date, telles que la piraterie, les vols à main armée en mer, le trafic de migrants et la traite des êtres humains, d’armes et de stupéfiants, ainsi que le terrorisme restent des défis critiques. Mais les menaces nouvelles et évolutives doivent également être traitées avec la concurrence géopolitique croissante, le changement climatique et la dégradation de l’environnement marin et les attaques hybrides et cybernétiques.

C’est l’occasion de proposer des solutions durables aux multiples problèmes de sécurité maritime auxquels l’UE et la communauté internationale sont confrontées. C’est aussi l’occasion de renforcer le rôle et la crédibilité de l’UE sur la scène internationale. Les développements géopolitiques récents, tels que l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine, rappellent avec force que l’UE doit renforcer sa sécurité et renforcer sa capacité à agir non seulement sur son propre territoire et ses propres eaux, mais aussi dans son voisinage et au-delà.

Une stratégie européenne de sécurité maritime actualisée (EUMSS)

L’UEMSS mise à jour est un cadre permettant à l’UE d’agir pour protéger ses intérêts en mer et pour protéger ses citoyens, ses valeurs et son économie.

La stratégie de sécurité maritime actualisée promeut la paix et la sécurité internationales, ainsi que le respect des règles et principes internationaux, tout en garantissant la durabilité des océans et la protection de la biodiversité. La stratégie sera mise en œuvre par l’UE et ses États membres, conformément à leurs compétences respectives.

La communication conjointe et le plan d’action associé précisent plusieurs actions intégrées qui serviront les intérêts de l’UE. Pour ce faire, l’UE intensifiera son action autour de six objectifs stratégiques :

  • Intensifier les activités en mer. Les actions comprennent l’organisation d’exercices navals au niveau de l’UE, le développement de nouvelles opérations de garde-côtes dans les bassins maritimes européens, la désignation de nouvelles zones maritimes d’intérêt pour la mise en œuvre du concept de présences maritimes coordonnées (un outil pour améliorer la coordination des moyens navals et aériens des États membres présents dans des zones maritimes) et le renforcement des inspections de sécurité dans les ports de l’UE.
  • Coopérer avec des partenaires. Les actions comprennent l’approfondissement de la coopération UE-OTAN et l’intensification de la coopération avec tous les partenaires internationaux concernés pour faire respecter l’ordre fondé sur des règles en mer, notamment la convention des Nations unies sur le droit de la mer.
  • Responsable de la connaissance du domaine maritime. Les actions comprennent le renforcement de la surveillance des patrouilleurs côtiers et hauturiers et le renforcement de l’environnement commun de partage d’informations (CISE). Il s’agit de s’assurer que les autorités nationales et européennes concernées peuvent échanger des informations de manière sécurisée.
  • Gérer les risques et les menaces. Les actions comprennent la conduite régulière d’exercices maritimes réels impliquant des acteurs civils et militaires, la surveillance et la protection des infrastructures maritimes critiques et des navires (y compris les navires à passagers) contre les menaces physiques et cybernétiques, et la lutte contre les munitions non explosées et les mines en mer.
  • Augmenter les capacités. Les actions comprennent le développement d’exigences communes pour les technologies de défense dans le domaine maritime, l’intensification des travaux sur des projets tels que la patrouille européenne Corvette (nouvelle classe de navire de guerre) et l’amélioration de nos capacités anti-sous-marines.
  • Éduquer et former en renforçant les qualifications hybrides et cybersécurité notamment du côté civil et en menant des programmes de formation ouverts aux partenaires hors UE.

La stratégie actualisée et son plan d’action contribueront à la mise en œuvre de la boussole stratégique de l’UE pour la sécurité et la défense.

Prochaines étapes

La Commission et le haut représentant invitent les États membres à approuver la stratégie et à la mettre en œuvre pour leur part. La Commission et le haut représentant publieront un rapport d’avancement dans les trois ans suivant l’approbation de la stratégie actualisée par le Conseil de l’Union européenne.

Contexte

La stratégie de l’UE en matière de sécurité maritime et son plan d’action sont en place depuis 2014. Le plan d’action a été mis à jour pour la dernière fois en 2018. La mise à jour proposée fait suite aux conclusions du Conseil sur la sécurité maritime de juin 2021, qui invitaient la Commission et le haut représentant à évaluer la nécessité d’une telle mise à jour.

Depuis 2014, l’EUMSS et son plan d’action ont fourni un cadre global pour dissuader et répondre aux défis de sécurité en mer. Ils ont stimulé une coopération plus étroite entre les autorités civiles et militaires, notamment par l’échange d’informations. L’EUMSS a contribué à promouvoir une gouvernance en mer fondée sur des règles et à développer la coopération internationale dans le domaine maritime. Il a renforcé l’autonomie et la capacité de l’UE à répondre aux menaces et aux défis en matière de sécurité maritime. L’UE est devenue un acteur reconnu de la sécurité maritime, menant ses propres opérations navales, renforçant la connaissance du domaine maritime et coopérant avec un large éventail de partenaires extérieurs.

Plus d’information

Fiche technique sur la stratégie actualisée de l’UE en matière de sécurité maritime

Communication conjointe sur une stratégie renforcée de l’UE en matière de sécurité maritime 

Plan d’action « Une stratégie de sécurité maritime de l’UE renforcée pour faire face à l’évolution des menaces maritimes »

Questions et réponses sur la stratégie de sécurité maritime de l’UE

Stratégie de sécurité maritime de l’UE

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Israël convoque les ambassadeurs de 3 pays au sujet de la reconnaissance de la Palestine en tant qu’État

Le ministère des Affaires étrangères d’Israël a convoqué les ambassadeurs d’Irlande, d’Espagne et de Norvège pour...

Un diplomate russe basé à Bruxelles menace l’Europe de graves représailles

Un haut diplomate russe, cité par l'agence de presse Tass, a déclaré que le projet de l'Union européenne de transférer à l'Ukraine...

L’UE donne son feu vert définitif à une loi sur l’intelligence artificielle

Le Conseil de l'Union européenne (UE) a annoncé mardi que les ministres des Etats membres de l'UE avaient donné leur approbation finale...

La suisse dément l’existence de représentation officielle du Polisario auprès de l’Office de l’ONU à Genève

Le Département Fédéral suisse des Affaires étrangères a déclaré “qu’il n’existe de représentation officielle du front Polisario ni auprès de l’Office des...

Suisse : décès d’une fillette retrouvée inconsciente dans une forêt

Une fillette de 6 ans qui avait été retrouvée inconsciente dans une forêt en Suisse après avoir disparu dans des circonstances encore...
- Advertisement -

More Articles Like This