8.6 C
Bruxelles
mercredi, février 28, 2024
No menu items!

Ukraine, un an après : les eurodéputés débattent des perspectives énergétiques avec la Commission et l’AIE

À lire

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel,...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday.

Les intervenants ont souligné que si l’UE a réussi à économiser l’énergie et à diversifier son approvisionnement, elle doit désormais développer sa propre production et s’adapter à une nouvelle réalité énergétique.

Lors d’une réunion du Commission Industrie, Recherche et Energie (ITRE), les intervenants ont fait le point sur la situation du marché de l’énergie un an après le début de l’agression russe contre l’Ukraine et ont évoqué les perspectives d’avenir.

Président de la commission ITRE Cristian Buşoi (PPE, RO) a déclaré: « Il est certain que le monde tel que nous le connaissions a changé et que la militarisation de l’énergie par la Russie déjà depuis 2021 a eu d’énormes conséquences dans le monde en général mais dans l’Union européenne en particulier.

« Pour cette raison, il est important, dans un contexte où nous devons faire face aux défis de la sécurité d’approvisionnement, à la hausse des prix de l’énergie et aux goulots d’étranglement des infrastructures, que nous gardions à l’esprit que cette crise n’est pas terminée. Tous nos efforts doivent aller à la consolidation les actions déjà entreprises et faire en sorte que notre industrie demeure compétitive. »

Commissaire à l’énergie Kadri Simson (photo) a déclaré: « Il y a un an, la Commission a présenté le plan REPowerEU pour mettre fin à notre dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles russes et diversifier nos sources. Depuis, nous avons sanctionné le charbon et le pétrole et réduit considérablement nos importations de gaz – tout en gardant le cap sur nos engagements en vertu l’accord vert européen. En fait, les émissions de carbone ont diminué de 2.5 % en Europe l’an dernier, selon l’Agence internationale de l’énergie. Pour y parvenir, nous avons dû conjuguer nos efforts ; le Parlement européen est un allié important dans nos travaux, ce qui est loin d’être Je tiens également à remercier les millions d’Européens qui ont fait preuve de solidarité et d’unité en ajustant leur mode de vie lorsque l’Europe a été frappée par la plus grave crise énergétique depuis des décennies. »

Agence internationale de l’énergie Directrice exécutive Fatih Birol « L’Europe doit être félicitée pour la manière dont elle a surmonté la crise énergétique, en particulier pour la manière dont elle a réduit à la fois sa dépendance à l’énergie russe et ses émissions – tout en gérant les impacts sociaux et économiques. Mais il n’y a pas de place pour la complaisance. La sécurisation de l’approvisionnement en gaz naturel pourrait être encore plus difficile l’hiver prochain, et il reste encore beaucoup à faire pour accélérer la base industrielle européenne des technologies propres. »

Au cours du débat, les députés ont souligné la nécessité de consacrer davantage d’efforts aux mesures d’efficacité énergétique, qui constituent une part importante du dosage politique de l’UE. Plusieurs députés européens ont appelé à des mesures à court terme pour faire baisser les prix de l’énergie pour les ménages et les petites entreprises. D’autres ont déclaré que l’effort pour sécuriser l’approvisionnement en gaz ne devrait pas freiner les investissements dans les énergies renouvelables. Certains députés ont également mis en garde contre les effets possibles d’une intervention sur le marché ou contre l’échange d’une dépendance énergétique contre une autre lorsqu’il s’agit de l’augmentation des importations de GNL de l’UE.

Contexte

Avec la guerre russe contre l’Ukraine, l’effondrement des livraisons de gaz vers l’Europe depuis la Russie et la détérioration du marché de l’énergie, l’UE a introduit courant 2022 une série de mesures d’urgence : la remplissage urgent des réserves stratégiques, les REpowerEU plan, mesures d’économie d’énergieEt un mécanisme temporaire pour limiter les prix excessifs du gaz. D’autres mesures devraient être déposées ou adoptées dans les semaines à venir, telles qu’une réformer le marché européen de l’électricité, Ainsi que faciliter le déploiement des énergies renouvelables.

Vous pouvez regarder l’enregistrement de la débat et le conférence de presse.

Plus d’information 

EU Briefs publie des articles provenant de diverses sources extérieures qui expriment un large éventail de points de vue. Les positions prises dans ces articles ne sont pas nécessairement celles d'EU Briefs.

- Advertisement -

Dernières nouvelles

La Brussels Pride fait son retour, la date de l’événement révélée

La Brussels Pride March se déploiera le 18 mai dans les rues du centre-ville tandis que le...

Vice-President Josep Borrell’s speech at the EP debate: „ We have to strengthen European Defence in a volatile geopolitical landscape”

On the plenary session of the European Parliament in Strasbourg the speech was delivered by Matthieu Michel, State Secretary for Digitalisation in...

Yulia Navalnaya: “If you want to defeat Putin, fight his criminal gang”

Yulia Navalnaya, the widow of murdered Russian anti-corruption activist Alexei Navalny, addressed the European Parliament on Wednesday. Welcoming Yulia...

L’île de Malte est-elle réellement un lieu de tolérance en pleine Méditerranée ?

Au milieu de la mer Méditerranée se dresse une petite nation insulaire, réputée pour ses châteaux imposants et ses légendes templières... Il...

Le Parlement approuve un soutien budgétaire clé pour l’Ukraine et l’UE

Les députés approuvent un financement à long terme pour l’Ukraine, la plateforme "Technologies stratégiques pour l’Europe" (STEP) et d’autres changements dans le...
- Advertisement -

More Articles Like This