8.6 C
Bruxelles
samedi, juin 25, 2022
No menu items!

France : Nicolas Sarkozy condamné à un an de prison pour « financement illégal » de sa campagne présidentielle de 2007

À lire

Le Président de la Zambie au Parlement Eurpéen plaide pour des relations plus étroites avec l’UE

Dans son discours aux eurodéputés, le président zambien Hakainde Hichilema a remercié le Parlement pour son soutien,...

UE : Josep Borrell est attendu vendredi à Téhéran

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell est attendu ce vendredi 24 juin à...

Les Vingt-Sept accordent à l’Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l’UE

La journée d'"aujourd'hui marque une étape cruciale sur votre chemin vers l'UE", a déclaré Charles Michel, félicitant...

‘ancien président français Nicolas Sarkozy a été condamné jeudi à un an de prison, dont six mois ferme, pour le « financement illégal » de sa campagne présidentielle en 2007 dans le cadre de l’affaire dite « Bygmalion ».

Sa peine sera aménagée sous le régime de la surveillance électronique, a-t-il été précisé lors de l’audience au tribunal correctionnel de Paris à laquelle il était absent. Ses avocats ont indiqué qu’il ferait appel de ce jugement.

M. Sarkozy « connaissait le montant du plafond, il savait que l’enjeu était d’éviter un dépassement. Il a poursuivi la réalisation des meetings, permis des prestations nouvelles, engagé des dépenses et volontairement omis, en qualité de candidat, d’exercer un contrôle sur les dépenses », a déclaré la présidente du tribunal, Caroline Viguier.

Treize autres prévenus comparaissaient également dans cette affaire. Parmi eux, Jérôme Lavrilleux, directeur de cabinet de Jean-François Copé alors patron de l’UMP et directeur adjoint de la campagne de M. Sarkozy, a été condamné à trois ans de prison, dont deux ans ferme. Sa peine sera également aménagée.

Bastien Millot, président de l’agence de communication Bygmalion, a été condamné à trois ans de prison, dont 18 mois de sursis, « pour complicité de faux et usage de faux ».

Bygmalion a instauré un système de fausses factures avec le parti de Nicolas Sarkozy, l’UMP (devenu Les Républicains depuis), pour masquer des dépassements de frais de campagne lors de l’élection présidentielle française de 2007.

Xinhua

- Advertisement -

Dernières nouvelles

Le Président de la Zambie au Parlement Eurpéen plaide pour des relations plus étroites avec l’UE

Dans son discours aux eurodéputés, le président zambien Hakainde Hichilema a remercié le Parlement pour son soutien,...

UE : Josep Borrell est attendu vendredi à Téhéran

Le chef de la diplomatie de l'Union européenne Josep Borrell est attendu ce vendredi 24 juin à Téhéran pour s'entretenir avec les...

Les Vingt-Sept accordent à l’Ukraine et la Moldavie le statut de candidat à l’UE

La journée d'"aujourd'hui marque une étape cruciale sur votre chemin vers l'UE", a déclaré Charles Michel, félicitant le président ukrainien Volodymyr Zelensky...

Le Parlement approuve les projets de réapprovisionnement en gaz avant l’hiver

Un texte proposé en réaction à la guerre russe en Ukraine permettra à l’UE de remplir plus rapidement ses réserves de gaz...

Espagne : L’UAB signe une convention cadre de coopération scientifique avec le CCME

L'Université libre de Barcelone et le CCME ont signé un accord-cadre de coopération, jeudi 23 juin, au siège de ladite université à...
- Advertisement -

More Articles Like This

//eephaush.com/4/3719385